Contexte

Contexte


Le développement de l’enfant est une préoccupation prioritaire des parents, des professionnels de l’enfance et de la santé. Or, un enfant sur cinq présente un problème de développement à un moment de sa vie, ce qui représente environ 1’000 nouveaux patients par année dans le canton de Genève.

Dans un grand nombre de cas, un plan de traitement ambulatoire est proposé nécessitant ainsi la collaboration de plusieurs de ces professionnels (ergothérapeutes, physiothérapeutes, psychomotriciens.nes, logopédistes, psychologues). La mise en place de ces thérapies reste un défi pour les familles car il n’existe pas de structures de santé interdisciplinaires de proximité regroupant toutes ces professions. Les familles de ces enfants se trouvent souvent démunies. Elles doivent, en plus de la charge émotionnelle, faire face à des problèmes d’accès aux soins, dû notamment à :

  • une information lacunaire
  • des difficultés à trouver les thérapeutes disponibles
  • un éloignement des lieux de prises en charge
  • des difficultés de coordination interdisciplinaire

Notre objectif est une prise en charge précoce et intensive, synonyme de succès. Seule la proximité permet aux familles, déjà lourdement touchées par les difficultés de leur jeune enfant, d’intégrer rapidement tous les soins préconisés. Le regroupement des thérapeutes est également primordial afin de permettre la coordination des soins indispensable aux cas complexes.

Afin de faire face à la pénurie de thérapeutes, notre objectif est également de promouvoir la formation en accueillant de jeunes professionnels et des stagiaires.

En tant que société, nous ne pouvons attendre que les jeunes atteignent l’âge adulte ou l’âge scolaire pour investir dans leur développement, l’intervention serait trop tardive. Investir dans le développement des jeunes enfants veut dire augmenter le capital humain et la croissance économique
James J. Heckman, Lauréat du prix Nobel en sciences économiques


Le projet s’inscrit dans la nouvelle stratégie du Conseil fédéral en matière de santé, « Santé 2030 », lequel met un accent sur la prévention et préconise le « renforcement des soins coordonnés » (axe 5.1).
Tous les enfants, avec leurs différences, ont une place dans la communauté et peuvent y mener une vie épanouie.